Bonjour à tous,

A l'aube de la fin du monde, mais surtout de la trêve de Noël, je tenais tout d'abord à vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d'année et surtout un bon démarrage en 2013.

Il est encore tôt (si,si ... on trade jusqu'au dernier jour !) pour dresser le bilan de 2012 , mais que l'année fut riche. Elle aura surtout été difficile sur les marchés avec, à plusieurs reprises, la zone euro au bord du gouffre, contrastant avec l'euphorie ambiante de ce mois de décembre.

Chez Eole Trading, encore une fois l'année a été animée.
Le fort développement du conseil stratégique aux institutionnels, nous a permis de développer aussi une offre dont je suis très fier pour les particuliers :

le programme de formation "Relevez le défi".

Ce programme de formation totalement gratuit va littéralement bouleverser les habitudes . Plus besoin de payer pour avoir des systèmes ou un accompagnement, votre seul engagement : "Vouloir réussir !".

L'interface de formation est désormais prête avec un forum, un espace personnel, , des pages pratiques , nos 3 systèmes de trading et surtout dès le mois de janvier des wébinaires privés et des sessions de trading en live !
Si vous voulez nous rejoindre (attention bonne humeur obligatoire) et donner un coup de pouce à votre trading, visitez notre page pour connaitre les prochaine dates.

Tous les participants à ce programme de formation bénéficieront de nos 3 systèmes de trading automatisés. Bora, Notos et Zéphyr qui, lors de cette année très agitée ont connu parfois des phases difficiles.
Mais une nouvelle fois, ils prouvent leur solidité.
En décembre, Bora affiche 18% de gains, Zéphyr est dans le vert pendant que Notos cumule plus de 12% de gains latents !

Je vous invite à retrouver les performances en temps réel des systèmes et des profils combinés sur cette page : Suivi de performance. Retrouvez également les performances historiques sur la page de présentation.

Maintenant, ces systèmes, ainsi que nos outils tels que l'indicateur COT, les scripts "Money-management" et bientôt d'autres nouveautés encore, sont disponibles gratuitement !
J'espère que de nombreux autres "vendeurs de systèmes" en feront autant, puisque vous l'aurez compris, quand on est "réellement" trader, rien ne sert de "vendre" des systèmes. Vraiment hâte de voir qui nous suit dans cet exercice ...

Mais ne soyons pas trop dur avec la concurrence, car en fait il n'y en a pas.
Aucun autre prestataire ne peut vous apporter l'expérience d'une équipe de gérant, la solidité et la longévité d'Eole et surtout ... l'envie de vous aider !

J'espère très vite vous compter parmi nos membres.

Mais revenons-en maintenant au marché.
Tout d'abord, si vous les avez manqué, retrouvez mes derniers articles pour les publications Agora.

Et dès janvier, je serai dans Action Future pour un interview.

Contrairement aux Mayas, il semble que les investisseurs ne croient plus en la fin du monde ni en la fin de la zone euro.
D'ailleurs même les agences de notation ont décidé de donner un coup de pouce avec la remontée de la note grecque. Un gérant a gagné près de 500 millions de dollars en pariant sur les obligations de la Grèce. Respect !

Aux Etats-Unis, le bluff continue autour du fiscal cliff, et j'avoue qu'ils arrivent même à m'inquiéter parfois. Un accord devrait être signé, repoussant là aussi la fin du monde à plus tard. Cet accord sera sans doute encore sans réelle remise en cause de l'endettement massif des USA et ne fait donc que repousser le problème.

Je vous rappelle que la FED a décidé de monter à 85 milliards de dollars par mois le montant de ses rachats d'actifs. Vertigineux.

Un autre pays où l'on ne sait plus quoi faire est le Japon. Avec la ré-élection de Mr Abe à la tête du gouvernement, le Japon fait délibérément le choix de la fuite en avant.
La BOJ a d'ailleurs déjà augmenter de 10% (un dizaine de trillions de yens , une paille ...) son plan d'assouplissement monétaire. Elle devrait même rehausser son objectif d'inflation à 2% au lieu de 1% ... signalant au marché sa détermination à enrayer la déflation qui ronge le pays depuis plusieurs décennies maintenant.
Le problème ? Et bien ce sont principalement les tensions avec la Chine, principal partenaire commercial, qui menace de plus en plus la santé du Japon, déjà fragile.

Et n'oubliez ps que le Japon est le deuxième créancier des USA ... de quoi faire peur !

Mais alors qu'attendre de 2013 ?
Je n'en sais rien. D'ailleurs personne ne le sait.

Beaucoup parient sur le retour des investisseurs étrangers en zone euro. de mon coté je pense que les élections en Allemagne pourraient freiner les ardeurs et repousser à plus tard la véritable sortie de crise de la zone euro.
La Grèce ne pourra pas s'en sortir malgré les plans d'aide, et un effacement de la dette est inévitable avec des conséquences sur tous ses créanciers. L'Espagne, l'Italie et le Portugal ont devant eux leur propre falaise de dette.

En France, la croissance est révisée encore à la baisse et le chômage devrait dépasser 10.5% cette année.

Alors oui, les marchés sont sans doute euphoriques, les liquidités pourraient venir soutenir les indices, mais les difficultés demeurent dans l'économie réelle ainsi que dans le circuit interbancaire.

La machine économique ne se finance plus sans l'aide d'assouplissements quantitatifs, qui seront au final payés par ceux, dont on attend qu'ils se mettent à consommer. Les consommateurs contribuables.
La boucle est bouclée.

2013 promet d'être une belle année ...

A très bientôt !

 

'