Bonjour à tous,

Ce lundi sera un jour férié aux USA en raison du Martin Luther King day. Cela ne devrait donc pas aider à voir plus de tendance sur les indices boursiers après une semaine au point mort.
Vendredi, Donald Trump deviendra officiellement le 45ème président des Etats-Unis. Il y a fort à parier que les marchés devraient, à leur façon "fêter" l'événement.

En revanche, ce matin la livre sterling, elle, n'est pas à la fête et continue de décrocher après les "fuites" sur le discours de Theresa May qui se tiendra demain.
Cette dernière envisagerai une sortie du Royaume-Uni sans forcément d'accord particulier pour rester dans le marché unique européen, ce qui s'apparente à un "Brexit Dur" (Hard Brexit) et vient plutôt à contre-courant des propos tenus jusqu'à maintenant.

Sur le plan statistique, la semaine passée était assez pauvre avec seulement quelques chiffres en fin de semaine aux USA qui sont sortis meilleurs qu'attendus.
La balance commerciale chinoise a montré un ralentissement des exportations qui sera à mettre en lien avec le PIB publié cette semaine.

Cette semaine, l'agenda est plus chargé avec la réunion de la BCE et de la Banque du Canada, un discours de Janet Yellen,  l'inflation en Grande Bretagne, aux USA et au Canada mais aussi, le PIB chinois.

Calendrier du jour

Aujourd’hui, la séance devrait rester calme avec très peu de nouvelles.

Indices

Le DAX (future Mars 2017) , s'est stabilisé aux alentours des 11600 même si l'ouverture devrait être légèrement baissière. La consolidation se poursuit dans un range de moins de 200 pts et avec un manque de momentum flagrant. Les premières zones de travail se situe pour ce matin entre 11620/30 et 11575/550.

Le CAC40 (future Janvier 2017) , est dans la même situation avec une consolidation entre 4925 et 4850 qui semble interminable. La première zone de support se situe vers 4880.

Le Dow Jones (Future Mars 2017) voit sa volatilité au plus bas, mais reste proche de ses cours records. L'attente (de quoi ?) se poursuit et peut-être que l'entrée de Donald Trump à la Maison Blanche viendra bouleverser les équilibres. Les seuils de travail sont à 19930 et 19750/680.

DEVISES

Depuis le début d'année , la grande gagnante est définitivement le Yen qui, malgré l'immobilisme des marchés actions, gagne du terrain alors que la devise est plutôt habituellement liée à l'aversion au risque.
La livre, elle, touche le fond ce matin après les propos de Theresa May.
EUR, CAD et CHF sont à l'équilibre parfait et subissent les assauts des autres devises pendant que le dollar US corrige.

Voici les plans du jour

Vous devez être membre de l'Académie pour voir cette section.

Accéder aux plans et à la trading Room gratuitement ... cliquez ici.

Bons Trades

Jérôme.

PS: Vous aimez ce commentaire de marché ? Alors commentez et partagez , j'attends de vos nouvelles 😉

'