Article publié le 10 Octobre 2012 dans le Billet du Trader

-------------------

Je délaisse cette semaine l’analyse globale des options et futures sur l’indicateur COT, pour me pencher plus particulièrement sur la paire EURUSD qui confirme les signes de faiblesse déjà évoqués la semaine passée.

Allemagne/France désaxées !
La réunion des ministres des Finances européens, qui a débuté cette semaine, a une nouvelle fois illustré les tensions du couple franco-allemand. Que ce soit sur la méthode, la forme, le fond ou encore le calendrier, les alliés d’hier semblent désormais ne plus se comprendre.

Toutefois, le MES a enfin été lancé et bénéficie du triple A de Fitch et Moody’s — même si cette dernière agence a ajouté des perspectives négatives liées à la détérioration des économies des Etats.

Comme me le confiait un analyste encore ce matin, il va falloir retrouver un peu de sérénité entre Français et Allemands au risque de voir les marchés rapidement rappeler à l’ordre le duo politique et historique européen.

Les traders professionnels hésitent !
Revenons maintenant sur le Commitment Of Traders (COT), déjà maintes fois utilisé dans ces colonnes. Je vous disais la semaine dernière : “Il semble que l’appétit pour l’euro s’essouffle et que nous retrouvions une configuration identique à la fin du rebond de début d’année.”

Eh bien cette analyse se confirme encore cette semaine.

Graphique de l'EUR/USD
Graphique hebdomadaire EURUSD – www.eole-trading.com
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Avec des volumes toujours stables et faibles, la tendance s’est nettement essoufflée. Les spéculateurs (ligne verte) qui ont déjà fortement réduit leur exposition vendeuse, ont stabilisé leurs positions.

Petit point pédagogique pour ceux qui en ont besoin : si la ligne verte est sous 0, cela illustre un positionnement vendeur, l’inverse pour les positions acheteuses. Dans notre cas, la ligne verte se rapproche de l’équilibre 0, et illustre donc la réduction de l’exposition vendeuse des spéculateurs.

Toutes ces données nous démontrent une véritable hésitation, voire même un réel doute sur l’euro.

Et cela est tout de même relativement inquiétant alors que la BCE a sorti un bazooka monétaire historique il y a à peine un mois !

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Le malheur de l’euro fait le bonheur du dollar et si vous en profitez aussi ?

Gagner de l’argent en jouant les devises : c’est possible, et c’est ce qu’ont décidé de faire les particuliers qui suivent les conseils de Jérôme Revillier.

Et depuis le 23 juillet, sa stratégie 9 O’Clock Trade a progressé de 14,10% grâce à 15 gains sur les 20 dernières positions — soit 75% de réussite…

Pour rejoindre ce petit groupe de particuliers et découvrir tous les détails de cette stratégie, continuez simplement votre lecture

__________________

Analyse graphique : test-clé de l’impulsion “Draghi” !
Et comme un symbole, à l’heure où j’écris ces lignes, l’EURUSD vient tester la ligne de tendance haussière qui a été générée par les propos et mesures de Mario Draghi depuis fin juillet.

Graphique de l'EUR/USD
Graphique 4 heures- EURUSD – www.eole-trading.com
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Je vous l’ai déjà dit : ma conviction baissière reste intacte tant que nous restons sous 1,3170 et même 1,33$. Ainsi, ma stratégie reste la même avec une entrée à la vente vers 1,2930 puis un renforcement à 1,2875, lors de la cassure de la ligne de tendance pour viser un premier retour sur 1,2750/1,27.

Restez sur vos gardes, gérer vos risques car plus que jamais… Tout peut arriver !

Pour des formations, je vous donne rendez-vous le samedi 26 octobre pour un séminaire totalement gratuit à l’Hôtel Concorde Lafayette de Paris.

Réservez les dernières places disponibles, déjà plus de 140 participants ! Infos et réservations en cliquant ici.

'