Les week-end pluvieux sont une chance , pour le blog.
Cela nous pousse à réfléchir devant une fenêtre criblée de ces gouttes fraiches nous annonçant peut-être un hiver rude.
Sur le plan économique en tous cas, pas besoin de signes précurseurs ... l'hiver sera rigoureux, voir austère !

Déambulant entre Paris , Genève , Lyon et Toulouse cette semaine, je n'ai pas pu enrichir autant que j'aurai voulu les colonnes de notre site.

Et pourtant , il y en avait des choses à dire.
Le PIB américain qui déçoit tout comme l'indice PMI de Chicago ce vendredi qui a scellé la tendance.
Mais promis, nous allons vite rattraper tout ça avec beaucoup de belles choses à venir.
Des vidéos, des analyses et bientôt la grande surprise de fin d'année. Un beau cadeau réservé à nos lecteurs ...patience.

Aujourd’hui'hui, je m'attarde quelques instant sur l'argent. En effet le métal précieux, accessible à tous via vos plateformes de trading Fx, connait une évolution assez intéressante qui illustre à mon avis parfaitement ce qu’il est en train de se passer sur les marchés.

Les politiques  monétaires à bout.

Ces dernières semaines, les banquiers centraux ont jeté leurs dernières forces dans la bataille. Et malgré les apparences qu’ils essaient de sauvegarder, ils ne trompent personne. Au contraire ils multiplient les déclarations pour faire comprendre en douceur à tout le monde que la politique monétaire, finalement, ne sauvera pas le monde toute seule.
Pire, certains membres de la FED, reconnaissent à demi-mot que le Quantitative Easing n’est pas efficace et surtout inflationniste. Inquiétant.

En Europe comme aux États-Unis, le message des banques centrales est clair et destiné aux dirigeants politiques : « Les taux sont au plus bas, les mesures de rachats sont illimitées et donc nous n’avons plus de possibilité de repousser l’échéance. Maintenant, amis politiques à vous de décider ! » Ce n’est pas gagné !

Les métaux précieux, indicateur avancés de la psychologie de marché ?
Ce vendredi, alors que les indices boursiers ont fortement corrigé de part et d’autre de l’Atlantique, un phénomène m’a interpellé.
Regardez ce graphique comparatif entre l’argent et le CAC40 lors de la chute du 25 septembre.
Les deux actifs corrigent d’un peu plus de 3% chacun.

Regardez maintenant ce graphique concernant la journée d’hier.(vendredi 28 septembre)

L’indice parisien (contrat CFD future CAC) corrige de 3.45% alors que l’argent , lui, ne perd que 1.7%.

Pour moi là aussi le message devient limpide. Si cet écart se confirme la semaine prochaine, nous entrerons alors dans l’œil du cyclone.
En effet, cela traduit la crainte de voir une inflation galopante (favorisant la hausse des métaux) en même temps qu’une récession aggravée (baisse des indices).

Serait-ce le début de la fin ?

Bon week-end à tous ! (quand même)

'