Marchés financiers : Ben Bernanke et l’eau du bain …

"Jeter le bébé avec l’eau du bain" est une expression très utilisée dans le milieu financier quand tous les actifs prennent la même tendance sans distinction des fondamentaux. C’est très exactement ce qui est en train de se passer avec les différents marchés depuis la semaine dernière et l’annonce de l’arrêt progressif de l’assouplissement quantitatif de la FED.

Marché obligataire, des matières premières, action et même des devises face au billet vert, tout y passe, c’est la chute commune !

Pourtant, à mon avis les semaines qui viennent pourraient justement trouver une vertu encore insoupçonnée au discours de Ben Bernanke : Faire revenir les fondamentaux sur le devant de la scène. Du calme, la route est longue et une question préalable est inévitable.

1237498_untitled

Les marchés sont-ils prêts à vivre sans injection ni taux bas ?

Et c’est peut-être dès cette semaine que nous pourrions avoir un début de réponse alors que de nombreux actifs sont sur des supports majeurs. Il va être ainsi intéressant de voir si ces supports permettent de temporiser un peu le "sell-off " et de prendre un peu  de recul. Si tel était le cas, nous aurions tous les ingrédients pour voir apparaître des mouvements plus décorrélés et plus sélectifs.

Sur le marché des changes, l’exemple flagrant me semble être la Livre Sterling .
Elle  bénéficie de statistiques économiques assez positives qui devraient continuer à soutenir le cours qui pour le moment reste impactée par l’arrêt du QE.

La Livre Sterling avait été réellement malmenée au début d’année avec une forte chute suite à la dégradation des agences de notation. Depuis, la paire semble bien orientée et pourrait sortir son épingle du jeu.

Si GBPUSD offre toujours de belles opportunités, je privilégierai la paire EURGBP, pour, justement, profiter d’une décorrélation de ces deux devises. En effet, l’euro continue d’être massivement sous pression, avec un passage appuyé sous 1.31$ ce lundi et une possible correction jusqu’à 1.30$ à court-terme.

De plus, les perspectives de croissance étant tout de même très faibles en zone euro avec des tensions internes qui devraient s’amplifier avec les élections allemandes et quelques cadavres grecs qui (re)-sortent du placard, les choses pourraient s’envenimer pour la monnaie unique.

EURGBP : Sortie par le bas ?

La paire est une phase de consolidation depuis plusieurs semaines, illustrant ce phénomène de corrélation  extrême de tous les actifs sans distinction. Si mon scénario se confirmait, nous pourrions assister à une sortie violente de la consolidation actuelle.

eurgbp_24062013

Je passerai donc vendeur sous 0.8485 pour viser un retour progressif vers 0.84, puis une accélération vers 0.8320.
Attention, tout dépassement de la zone à 0.8610 serait un signal d'invalidation. Il correspondra également à la zone de stop.

D'autres actifs pourraient également connaitre un changement de comportement comme par exemple USDJPY.
J'y reviendrais dans quelques jours si les signes que nous devinons aujourd'hui se confirment... (restez connecté au blog en vous abonnant !)

Bonne semaine

'