L’euro peut-il aller plus bas ?
Sans hésitation oui, et il va y aller !

Ce vendredi, et ce pour la sixième fois consécutive, l’euro touche un nouveau plus bas de deux ans.

Mais méfiance d’un point de vue technique, car les vendeurs pourraient s’essouffler.

Les vendeurs marquent le pas
Notre indicateur basé sur le COT (Commitment of Traders de Chicago) illustre une nouvelle fois le positionnement toujours très extrême à la vente.

Indicateur COT – www.eole-trading.com

Indicateur COTwww.eole-trading.com

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Les traders options et futures sont toujours massivement positionnés à la baisse sur la monnaie unique, toutefois, le dernier rapport montre une accalmie et le graphique nous indique un potentiel retournement.

Ces mouvements du COT sont très fiables pour anticiper un rebond technique ou un retournement de tendance.

Proche d’une zone clé à 1,20 $
L’euro a fortement testé les 1,22 $ en fin de semaine.

A l’heure où j’écris ces lignes, il plonge une nouvelle fois vers 1,2170, ouvrant la voie à un repli vers 1,2150 puis à proximité des 1,20 $.

Les cambistes conviennent tous du rôle déterminant de ce seuil, qui pourrait être rapidement atteint en cas de franche déroute des indices et d’un retour de l’aversion au risque.

Graphique quotidien EURUSD

Graphique quotidien EURUSD

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Un rebond possible ?
Si la tendance baissière ne fait aucun doute à moyen terme, il me semble toutefois pertinent d’envisager un scénario de rebond si la zone actuelle continue de jouer son rôle de support.

Quelque chose me dit que si l’euro avait dû aller plus bas, il y serait déjà, et l’on ne peut pas écarter des positionnements de gros acteurs visant à ralentir la chute.

Deux choses à surveiller pour le scénario idéal :

  1. Surveillez le rapport COT qui paraîtra ce soir sur le site de la CFTC.
    Si les opérateurs “non-commerciaux” n’accentuent pas leurs positions shorts, alors cela pourrait être le signe précurseur d’un rebond potentiel.
  2. Surveillez la clôture de ce soir. Si l’euro résiste et parvient à rester proche des 1,22, nous pourrions assister à une vague de rachat suite à l’épuisement des vendeurs.

Si ces deux indices se confirment, je vous recommande de vous positionner acheteur de l’euro au-delà des 1,220 pour viser un retour rapide vers 1,2320 puis 1,24 $.

Graphique du cours de l'EURUSD

Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Attention toutefois, la défiance envers la Zone euro est à son comble, et ce scénario est à contre-tendance et donc très spéculatif !

[NDLR : Vous souhaitez profiter d'une stratégie de trading sur Forex performante.. économe en temps... et supervisée par un spécialiste ? Découvrez sans plus attendre les conseils de Jérôme qui vient d'enchaîner son dixième gain sur les 14 dernières positions : tout est expliqué dans ce message...]

Bon week-end.

Publié dans l'Edito des matières Premières et Devises le 13 juillet 2012.

'