L’euro de retour à la case départ !
EURUSD : 1.3160 et t maintenant ?

Mauvais flux en zone euro …

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent en zone euro alors que la France ne respectera pas ses engagements et encore moins ses prévisions de croissance, les indices d’activité ont montré un net tassement, même en Allemagne. Ce vendredi, on apprenait également que le remboursement du LTRO était bien moins élevé que prévu, laissant planer un doute sur la réelle santé des banques emprunteuses. Seul 61 milliards ont été remboursés contre 122 attendus.

Même Mario Buti,, directeur général des affaires économique de la commission européenne a mis son grain de sable estimant « L'amélioration de la situation sur les marchés financiers contraste avec l'absence de croissance du crédit et la faiblesse des perspectives d'activité économique à court terme, même si certains signes de reprise sont désormais perceptibles »

Si même les technocrates comprennent qu’il y a un problème …

Et Fin du QE américain ?

Les minutes de la FED ont jeté le trouble cette semaine avec plusieurs membres du comité monétaire qui estime que le programme de rachats devrait être ralenti afin de revenir progressivement à la normale. Du coup, les indices comme l’euro ont finalement corrigé, ce dernier revenant sur son niveau du début d’année ! Que faire maintenant ? Voici mon scénario pour les prochaines semaines.

Les spéculateurs restent à l’achat.

Un œil sur le COT de la semaine passée nous montre deux choses :

  • Les spéculateurs restent à l’achat après une grande remontée depuis les zones de vente

cot_eurusd_2202

  • La baisse actuelle se fait dans des volumes plus faibles et laisse donc penser à ce que ce repli ne soit que provisoire.

cot_eurusd_2_2202

Ainsi, à moyen-terme, la hausse semble avoir encore un peu de potentiel.

EURUSD : Rebond potentiel vers 1.3320

eurusd_22022013

Comme vous pouvez le voir sur ce graphique quotidien, la tendance reste donc haussière et après l’appui de cette semaine sur 1.3160/50, je privilégie un rebond vers 1.3290/1.3320 dans un premier temps. Mais c’est ce qui pourrait se passer après qui m’intéresse particulièrement.

Et après ?

Et bien, là je vous fais part de ma conviction. Il faut bien parfois en avoir. Je reste persuadé que le dollar américain va entrer dans un cycle de hausse alors que les premiers signes de divergences au sein de la Fed se dessinent.

Aussi, si le rebond à court-terme se matérialise et amène l’euro au-delà des 1.35$, je passerai massivement vendeur à long terme avec un stop à 1.3890.

C’est dit. Bon week-end …

 

'