Avant de prendre quelques jours de repos sur la route des vins de Bourgogne , et même si vous devriez encore me voir quelques fois lors du match des traders sur BFM Business , je tenais à aborder un autre point crucial du Trading.

Après avoir abordé un des nombreux biais psychologiques qui peut conduire à la déroute sur les marchés dans mon dernier article "Etes-vous un switcher ?" , je vais ici évoquer la gestion des risques.

Je tiens à remercier Eric (le suivre sur twitter @goldline06 ) , ancien de l'académie Eole Trading et surtout Pilote Formateur émérite qui m'a soufflé le concept de cet article.

Si vous vous êtes déjà penché sur la question de la gestion des risques, on a dû vous rabâcher à peu près les mêmes choses : Surveillez son ration W/L , son taux de réussite, son espérance de gain et toutes ces choses aussi raisonnables que, parfois, trop rigides.

En effet, beaucoup de ces concepts de base sont utiles pour les débutants qui cherchent des repères mais vont rapidement vous montrer leurs limites dans des conditions extrêmes ou changeantes comme nous les connaissons aujourd'hui. Le risque majeur reste le risque humain.

J'y reviendrai longuement à la rentrée et lors des séminaires que j'animerai gratuitement à partir de la rentrée.

Aujourd'hui, je me penche sur un concept tiré du milieu aéronautique : Les plaques de James Reason.

James Reason est un professeur de psychologie anglais qui s'est spécialisé dans la gestion du facteur humain.
Il est à l'origine du concept des plaques de Reason.

Voici le concept qui a pour but d'écarter l'erreur au maximum en installant plusieurs seuils de vérification et de blocage.

plaques_reason

C'est par exemple grâce à ce principe que les instructions reçues sont répétés par le pilote (ou le contrôleur) pour confirmer la bonne compréhension.

On part de la probabilité que par des effets divers (routine , dysfonctionnement ...) il peut arriver que les trous (les failles)  de certaines plaques (processus de sécurité)  s'alignent et puissent potentiellement laisser le risque s’engouffrer et créer un danger.

En Trading, je ne peux que vous inviter à appliquer la même approche que l'on pourrait adapter comme ceci.

Le cas étudié a pour objectif de permettre au trader de sécuriser sa prise der risque maximal sur une position.
En clair il faut mettre en place un système de contrôle qui permet de s'assurer que même en cas de faille, nous pourrons rapidement repérer une erreur , agir et éviter une forte déconvenue.

Ce cas est simple mais j'ai vu tant d'investisseurs débutants réduire leur compte à zéro en se trompant de taille de position que cet exemple sauvera peut-être quelques comptes ...

Dans le fonctionnement normal, vous commencez par définir un risque maximum sur ce trade. Un risque bien défini vous permet de maîtriser la situation.


plaques_reason_trading_normal

Dans ce deuxième cas, la définition du risque a été erronée (par exemple, une erreur dans votre fichier excel qui calcul ce risque et qui le passe de 2 à 20%)plaques_reason_trading_anormal

Toutefois, après avoir défini un risque optimal, le calcul de la taille de position vous permet d'identifier l'erreur.
On peut imaginer que si ce calcul avait lui aussi été défaillant, vous auriez ensuite constaté l'erreur en contrôlant le levier qui aurait été anormal.

Et ainsi de suite ... nous aurions pu imaginer de nombreuses situations (c'est d'ailleurs un exercice que je pratiquerai lors des prochaines formations) afin d'éviter au maximum que le facteur humain puisse connaitre une défaillance et mettre un risque inutile sur le capital.

Enfin, la situation la plus grave s'illustrerait de la façon suivante.

plaques_reason_trading_grave

Un enchaînement de prises de décision approximatives qui mène à un danger.

Par exemple,un trade pris au marché sans stop loss avec une erreur de taille de position.

  • Le risque n'a pas été défini dans la précipitation ni la taille de position.
  • Le levier est mal estimé et le stop absent.

A cet instant, le capital court un danger extrême de ruine en cas de fort mouvement contraire.
Et en ces moments de tensions géo-politiques, les événements exogènes sont de plus en plus probables. Voilà donc une manière d'aborder le risque en Trading de façon claire et précise.

Le risque majeur sur votre capital reste le facteur humain, vous devez donc mettre en place des routines adaptées qui réduisent au maximum ce danger tout en vous laissant de la souplesse dans vos stratégies.

Cet équilibre, une fois trouvé, vous permettra d'aborder le trading de façon plus sereine et d'avoir des performances plus régulières.

Concept simple , empreint de bon sens mais qui fait défaut à la plupart des traders particuliers ...

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes vacances !

Jérôme

'