Bonjour à tous,

Comme chaque week-end , retrouvez ci-dessous mon dernier article pour l'Edito des Matières Premières et Devises.
Je reviens sur l'enjeu de la semaine prochaine pour la tendance sur l'euro.
Sommes nous proches d'un retournement à long-terme ou juste sur un nouveau sursaut temporaire ?

Déjà dès le début de semaine l'analyse COT nous indiquait un certain attentisme des intervenants à Chicago sur le marché des options et futures.
Couplé aux faibles volumes en raison de Thanksgiving aux USA, la semaine a été assez perturbée.

Du coté d'Eole Trading, les premiers inscrits à notre programme de formation gratuit "Relevez le défi" vont commencer leur formation dans quelques jours.
Si vous voulez plus d'informations, je vous invite à visiter notre page et découvrir comment profiter gratuitement d'un accompagnement, de systèmes de trading et d'autres outils d'aide à la décision.
En ce qui me concerne , je serai à Rennes, Nantes et Bordeaux la semaine prochaine avant un grand wébinaire le 14 décembre 2012.

Inscriptions et informations ici.

Très bon week-end à tous !

------------------------

EURO : un lundi décisif pour la tendance !
Par Jérôme Revillier publié le 23 Novembre 20112 dans l'Edito des Matières Premières & Devises.

Si nous devions commencer à faire un bilan de cette année 2012, le fait marquant serait pour moi la "politisation" du marché, et plus particulièrement du marché des devises.

Les statistiques pleuvent, les abaissements de notations s'enchaînent et les bilans trimestriels des entreprises se suivent. Pourtant aucune de ces données ne fait autant bouger le marché qu'une conférence de presse d'une Banque centrale, un discours d'un ministre des Finances ou mieux, un sommet européen ou autre Eurogroupe.

Et là voyez-vous cher lecteur, cela pose tout de même un problème. Un problème d'efficience des marchés.

Lorsque le vecteur principal des marchés est digne d'un journal de presse à scandale, on se retrouve avec des places financières égarées, vouées au court terme et sans tendance de fond.

Illustration en image...

Une volatilité irrégulière

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

 
Sur ce graphique EURUSD, nous constatons assez nettement un retour progressif sur des zones de volatilité post-subprime.

Alternant des phases très volatiles et des séances totalement vides malgré le flux incessant de statistiques, l'eurodollar illustre bien le manque de fondamentaux des mouvements de marché.

Depuis 2007, la surenchère informative a totalement plongé les marchés dans des micro-tendances, où en quelques heures, on passe de l'euphorie à la panique.

Ce comportement est digne des troubles bipolaires qui ne se soignent qu'avec des anti-dépresseurs...

D'accord ou pas d'accord ?
Prenez par exemple la séquence que nous avons vécue ce mardi, où l'euro a progressé rapidement vers 1,28$ grâce à l'optimisme d'un accord sur la Grèce. Puis, vers 5h du matin, l'euro a chuté de près de 90 pips sur une simple petite phrase du ministre allemand concernant les difficultés des discussions.

Franchement ? Qui est étonné que le ministre allemand mette la pression sur l'accord avec la Grèce ? Pire, l'euro ne mettra finalement que quelques heures pour récupérer ses pertes et aller même ce jeudi vers 1,29$.

Et vous savez quoi, je suis prêt à parier que la hausse va se poursuivre lundi avant de retomber très vite quand la réalité aura repris le dessus.

EURUSD : méfiance à l'approche des 1,29$

L'euro évolue ce vendredi matin aux alentours des 1,29, testant même 1,2915$, son niveau le plus haut depuis presque un mois.

Cette zone va être déterminante à moyen terme pour la direction de la tendance.



Pour agrandir le graphique, cliquez dessus
Graphique quotidien EURUSD

En effet, comme vous le constatez sur le graphique ci-dessus, la pression baissière à long terme est toujours là. Après un retracement de la dernière vague de baisse à 50%, la tendance devrait nous amener vers la zone à 1,2540.

Mais si on regarde les forces en présence à plus court terme, la situation est moins nette et pourrait remettre en cause la tendance de fond.



Pour agrandir le graphique, cliquez dessus
Graphique EURUSD H4

La hausse actuelle approche de la zone-clé à 1,2980/1,30$. Tout risque de se jouer dès la semaine prochaine avec la décision sur la Grèce.

L'enjeu est simple et la stratégie qui en découle également :

- soit les investisseurs ont assez de conviction pour emmener l'eurodollar au-dessus des 1,30. Nous pourrions assister alors à ce que l'on appelle un rally de fin d'année avec un euro à 1,3165 et même au-delà, remettant en cause par la même occasion la tendance de fond.
- soit à l'inverse, si le marché a acheté la rumeur d'un accord européen, il se décide à vendre massivement la nouvelle dès le début de semaine.

Nous devrions alors assister à une vague de baisse de forte ampleur pour retourner vers 1,2750 puis 1,25$.

On en reparle lundi ?

Bon week-end !

'