Bien que la majorité des analystes sont d'accord sur le fait que le yen devrait continuer à ressentir des pressions à la baisse pendant les prochains mois alimentées par les flux d'investissements japonais et étrangers, beaucoup s'accordent également sur le fait que la baisse devrait maintenant ralentir. Vous pouvez lire mon analyse à ce sujet dans l'article consacré à la paire USDJPY: Japon : USDJPY à 120 yens ? Oui , mais …

Tout en bénéficiant de la chasse aux rendements, la paire USDJPY bénéfice également de la reprise économique aux États-Unis qui malgré quelques à-coups devraient se poursuivre dans le futur. Je me penche donc aujourd'hui sur le cas de la paire EURJPY qui me semble offrir quelques caractéristiques techniques et fondamentales intéressantes par rapport à USDJPY.

En premier lieu, il convient de rappeler que bien qu'il existe une corrélation forte entre les paires de devises, à la fin, c'est le différentiel entre les fondamentaux des deux devises formant la paire qui prévaudra. Bien que USDJPY pourrait continuer à grimper, ce n'est pas forcément vrai dans le cas de EURJPY.

japan_vs_euro_pib

En effet, bien que les taux de croissances des deux parties affichent une tendance baissière, le Japon est à la veille d'un changement de pente de négatif à positif indiquant que les efforts de la Banque du Japon pour relancer l'économie locale semble porter ses fruits. Si la récupération se poursuit au même  rythme, il est légitime de se poser la question de savoir si cela ne risque pas de freiner les ardeurs de la Banque du Japon en ce qui concerne l'assouplissement quantitatif. De plus, bien que toléré par le G7 et G20, la dévaluation du yen continue d'être sous surveillance afin de s'assurer que celle-ci reste dans les limites de la relance de l'économie et non plus dans un but de dévaluation compétitive pour favoriser les exportations.

Cette dévaluation pourrait à terme poser deux problèmes: déstabiliser financièrement le pays en ne pouvant pas encadrer efficacement l'inflation et changer les composantes de l'économie locale - actuellement les services composent 71 % du PIB du pays - en transformant une partie des emplois du secteur tertiaire en primaire. Le potentiel haussier est, à mon avis, limité.

Bien que s'agissant uniquement de discussions et sous-entendus, la Banque centrale européenne a plusieurs fois répété dans les semaines précédentes qu'elle était prête à agir en cas de besoin avec notamment la menace des taux négatifs qui a le don de faire trembler les marchés. Au vu de la dégradation des conditions dans la zone euro, il suffirait d'une simple mauvaise nouvelle émanant de la zone euro pour que la paire EURJPY dégringole compte tenu du sentiment négatif généralisé autour de l'euro.

Graphiquement, le cours se situe au niveau de retracement de 50 % du mouvement baissier majeur entre 169.86 et 94.10 en confluence avec une très forte zone d'offre qui s'est étendue au cours de l'année 2009. Une poursuite de la correction est donc possible à partir des niveaux actuels qui permettrait au cours de rejoindre successivement les niveaux de 130.40, 129.00 et enfin 127.50 à moyen terme. Ce scénario n'est valable qu'en cas de dégradation de la situation en zone euro. En effet, à l'inverse, si rien ne change dans les actions de la banque centrale européenne ou de la Banque du Japon, la continuation de la hausse est à prévoir avec comme objectif 138.60 (résistances intermédiaires à 132.50, 134.00, 135.40 et 137.50).

Je suis donc vendeur de la paire en cas de clôture en dessous de 131.50 et acheteur si 131.50 demeure intact dans les prochains jours.

eurjpy_16052013

Bons Trades et bon week-end !

----------------------

RAPPEL : Le Wébinaire Money management : La clé pour réussir sur le Forex se tiendra finalement lundi 20 mai à 19h.
Infos et Inscriptions en cliquant ici.

----------------

'