Retour sur la semaine dernière

Avant de passer au signal de cette semaine qui concerne la paire EURGBP, je voudrais revenir briévement sur le maïs pour faire le point alors que le cours de ce dernier a tout même bougé depuis la semaine dernière.

Voici ci-dessous le graphique de l'analyse de la semaine dernière: "Maïs: le temps est venu d'en manger de vendre!"

 

Voici maintenant le graphique de cette semaine:

corn19052014

Comme vous pouvez le constater, peu de changement si ce n'est que les commerciaux s'éloigne désormais de l'extrême vendeur. S'agit-il de la distribution? Il est encore trop tôt pour le savoir mais la position sur cassure de l'oblique à 496.5 est désormais bien partie. Dans le doute où cette cassure ne serait pas provoquée par la distribution des positions accumulées par les commerciaux, je déplace le stop au point d'entrée.

 

Signal acheteur EURGBP

Autant le signal de la semaine dernière était clair et supporté par les fondamentaux et la saisonnalité de l'actif, autant cette semaine, le signal est à prendre avec des pincettes. Mais comme il n'y a pas de certitudes dans le trading, je me suis décidé à tout de même publier ce dernier pour sa valeur académique.

eurgbp19052014_cotindex

Si l'on se fie uniquement au COT Index (analyse des 72 semaines précédentes), les commerciaux viennent de toucher un extrême acheteur. Jusque là, pas de problème. Par contre, observons le COT pour chacune des paires individuellement.

eurgbp19052014_cotgbp

Encore une fois, le COT indique bien une forte pression vendeuse du côté des commerciaux sur la livre qui prévoit donc, potentiellement, une distribution acheteuse qui pourrait pousser la paire EURGBP vers le haut.

eurgbp19052014_coteur

Sur le COT de l'euro, nous avons depuis bientôt 1 an une baisse drastique du volume. Le COT index indique donc un signal vendeur sur la livre mais le signal acheteur sur l'euro n'est pas au rendez-vous. Voilà pourquoi le signal acheteur sur EURGBP est à prendre avec beaucoup de précaution. Fondamentalement parlant, les dernières déclarations de Mario Draghi iraient même à contre-sens de ce signal acheteur compte tenu de la possible baisse du taux directeur lors de la prochaine réunion de la Banque centrale européenne en juin.

Si on prend en compte la relative bonne santé économique du Royaume-Uni, le signal commence à présenter de plus en plus de failles.

Résumons donc:

Points en faveur du signal acheteur:

- COT Index - signal provenant en fait du COT GBP
- Possible mauvaise surprise sur l'inflation au Royaume-Uni
- Résistance de l'euro au cours de ces derniers mois malgré la chute récente

Points en défaveur du signal acheteur:

- Dernières déclarations de la BCE
- Absence de signal sur le COT EURO
- Reprise économique au Royaume-Uni

Pour l'instant donc et en attente de validation du signal par les décisions à venir de la Banque centrale européenne, je préfère m'abstenir.

'