Après Draghi, l’Europe dans l’impasse.

Cela fait les gros titres depuis ce matin. Mario Draghi a frappé fort.
Je ne vais pas ici détailler les mesures ou entrer dans le détail des outils non conventionnels envisagés par la BCE.

L’important est que l’Europe est un grand malade.
Les urgentistes que sont les membres de la  BCE ont réussi à maintenir ce malade en vie, voir à le réanimer.

Pour cela, Draghi a du outrepasser les prérogatives qui jusque là prévalaient au cœur de la BCE.
D’ailleurs, les annonces faites lors de cette réunion n’ont pas reçu l’unanimité, faisant resurgir le clivage Nord/Sud.

Et si la nouvelle la plus importante était celle là.

La BCE a-t-elle atteint ses limites ?

Car au-delà des urgentistes, pour sauver le malade, il nous faut des professeurs et de la recherche (et des trouvailles!) pour élaborer des traitements de fond. Ca c’est le boulot des dirigeants politiques.

Alors je suis peut-être déformé par le prisme médiocre de la politique française, qui ne pousse guère à l’optimisme sur les capacité à rassembler et à réformer de nos actuels gouvernants. Mais, l’impasse, la véritable, le moment où nous n’aurons plus le choix, est peut-être en train de prendre forme.

Oui, l’illusion créée par les banques centrales permet à des pays comme la France de vivre au-dessus de ses moyens, grâce à des taux d’intérêts proche du néant, voir même négatif désormais !
Doit-on se réjouir d’une situation qui est toute sauf normale ? Doit-on se réjouir de voir s’installer une situation totalement intenable à long terme ? Je ne le crois.

Les politiques ont appelé la BCE à agir. Elle l’a fait et l'euro, tant décrié pour la compétitivité des entreprises a connu une baisse violente comme l'illustre ce graphique de l'euroindex. (Au passage, vous allez le sentir prochainement sur votre plein d'essence ...)

euro_index_05092014

Mais lui aussi de son coté, Mario Draghi appelle les politiques à agir... Et alors, on fait quoi maintenant ?
Il y a donc fort à parier que les mois qui viennent seront passionnant et animés sur les marchés !

EURUSD sous 1.30$

Après ces considérations générales, jetons un œil rapide sur l'eurodollar qui est passé sous les 1.30$.
Il est bien entendu très difficile de faire une analyse technique de la paire après une journée comme celle de ce jeudi, regardons à moyen et long terme.

La tendance est ... baissière et c'est un euphémisme.
N'oubliez jamais qu'il ne faut pas se battre contre les banques centrales. Au contraire, profitez-en.

Ce graphique hebdomadaire , illustre bien la cassure de la zone à 1.3550/1.35 véritable signal de cette tendance.

EURUSD_weekly_05092014

La prochaine zone de support se situe désormais à 1.2750.
Prudence toutefois, la zone actuelle à 1.950/1.30 pourrait réserver quelques surprises.

Le seul conseil véritable que je puisse vous donner sur la paire pour le moment est de patienter.
Surtout si vous avez raté le train de la baisse , n'essayez pas de le rattraper n'importe comment.
Une divergence apparaît sur EURGBP et me semble une bien meilleure opportunité. J'y reviendrai dans les prochains jours ...

J'en profite pour vous montrer que si  l'analyse technique peut paraître complexe, une stratégie simple vous aurez permis de faire de très beau gain sur cette paire.

Souvenez-vous de la stratégie de Swing Trading que je vous ai présenté gratuitement lors de plusieurs de mes séminaires / wébinaire : La stratégie des 3 bougies. (cliquez pour voir la vidéo)

swing_eurusd_05092014

Le signal a été parfait, et la suite se passe de commentaires ... Voici donc  le trade pris sur l'un de mes compte personnel.

Mieux, ce trade a été pris automatiquement par l'EA (système automatique) "Swing 3 bougies" que nous avons développé.

EURUSD_weekly_05092014_position

NB : L'objectif a été atteint à 1.3079, mais il aurait été encore plus efficace de laisser juste un trailing stop comme recommandé dans la vidéo.

Le but de cette démonstration est de vous encourager à ne pas "switcher" (lisez cet article absolument !) en permanence dans vos stratégies qui peuvent mettre du temps à produire des profits.
Cette stratégie a amené de nombreux gains sur d'autres paires également ces dernières semaines, comme déjà près de 130 pips sur USDCHF.

Nous préparons de nombreuses nouveautés pour ceux qui veulent construire un véritable portefeuille de rendement sur le Forex.
Je serai présent le vendredi 19 septembre au salon du Trading pour vous en présenter les grandes lignes et dans un prochain grand wébinaire de rentrée !

N'hésitez pas à venir assister à mes conférences et échanger !

'